Paris mon amour, la nuit - Flora NGUYEN DONNIO
Paris mon amour, la nuit
Ce portfolio de photographies est le reflet de mes pérégrinations intérieures, celles de mes désirs et de mes émotions, qui ont fluctué lors de mes flâneries parisiennes, nocturnes, festives et solitaires, profitant de quelques semaines d’insomnie, liée au sentiment de perte, du temps qui passe inexorablement et de ma jeunesse enfuie avec l’illusion de l’amour.
Je voulais aussi mettre à l’épreuve les éternels clichés de Paris « capitale de l’amour » qui attirent les amoureux du monde entier et réellement voir et sentir les battements de cœur des Parisiens.
« La beauté sera CONVULSIVE ou ne sera pas » d’A Breton m’a hantée des heures durant alors que je tentais de fixer à travers mon appareil rétine les radiations des corps en mouvement, leurs pulsations et leurs soupirs. L’appareil photo fait partie de mon corps, et suit mes élans vers le plus proche, il est l’instrument d’un désir toujours inassouvi car au moment même ou il capte l’objet de désir, celui la s’est déjà enfui dans les mailles du temps. J’essaie de photographier l’intensité des corps désirant et désirés, de me fondre dans leur radiation, prise dans une même et unique incandescence, et par la même de permettre au spectateur d’être touché « comme par un rayonnement différé d’une étoile » (Susan Sontag).
Top